Le tourisme est un secteur d’activité qui regorge de métiers aussi divers que variés. Parmi ces métiers figure le métier d’accompagnateur touristique. Le présent article vous informe sur ce qu’est le métier d’accompagnateur touristique ainsi que les différents prérequis

En quoi consiste le métier d’accompagnateur touristique ?

Un accompagnateur touristique est une personne chargée de guider des personnes étrangères ou non durant leur séjour touristique. Il a plusieurs attributions parmi lesquelles la gestion du planning des journées, qu’il s’agisse des réservations ou de la réalisation de tâches administratives. Il s’occupe aussi de gérer les transports et joue un rôle d'intermédiaire entre le groupe de touristes, le tour opérateur, et les autres intervenants. Il doit aussi détenir un certain nombre de qualités. Outre son sens aigu de l'organisation, l'accompagnateur doit savoir être proche des touristes et créer du lien. Il doit être capable de créer un climat de confiance et de bonne humeur au sein du groupe, renforcer sa cohésion et veiller à ce qu'il n'y ait aucun dérapage. La pratique de plusieurs langues vivantes est d'ailleurs vivement recommandée.

Quelle formation pour devenir accompagnateur touristique ?

Pour accéder à la profession, un BTS en tourisme est généralement demandé. L’obtention de ce diplôme nécessite deux ans de formation, avec un enseignement essentiellement axé sur la culture générale, les langues vivantes, la gestion des relations client, la gestion de l'information touristique et l'élaboration d'offres touristiques. Une licence en tourisme réceptif et international peut être une excellente formation complémentaire, surtout dans le cadre de l'accompagnement d’une clientèle à l’étranger. La formation aborde les problématiques de relations client, des risques liés aux voyages, de droit appliqué au domaine du tourisme et les techniques professionnelles.

Quel est le salaire d’un accompagnateur touristique ?

En règle générale, un accompagnateur touristique est rémunéré sur sa prestation et les termes du payement sont un accord entre le client et l’accompagnateur. Néanmoins, pour ceux payés mensuellement, le salaire varie entre 1600 et 2200 euros.